HomeEnglishPrestationsBoutiqueConcours PhotoArticlesGalerie Liens LégalDans la presse

infos@cmp-color.fr


 



 Montigny sur Armançon, Tomiyama 170, 90mm, f/22, Ilford FP4+, 16 secondes

 


Tomiyama Art Panorama 170

Le boîtier Tomiyama Art Panorama 170 est un appareil panoramique plutôt rustique, utilisant du film 120 et permet d'obtenir des négatifs d'une taille respectable de 56mm x 170 mm, le rapport H/L est de 1 / 3 et on peut donc parler de prise de vue panoramique... Avec un poids de 2,9 kg tout équipé et des dimensions en cm de 17,5 ( hauteur ) x 26.5 ( largeur ) x 17.5 ( profondeur ), on ne peut pas vraiment dire que c'est un boîtier léger et compact, c'est certain.

Ce type de boîtier est équipé d'un viseur externe et d'une molette de mise au point qui avance ou recule le bloc optique, la mise au point se fait donc au jugé, en aveugle, en suivant les graduations de la molette de mise au point. Cela demande une petite période d'accoutumance, mais c'est assez effcace. Le viseur externe est équipé d'un niveau à bulle horizontal et est d'une très bonne qualité, les déformations sont contenues et ce viseur est agréable.

 


les différents composants du boîtier Art Panorama 170 - modèle 3
corps principal équipé du viseur
planchette + cone + objectif Nikon SW 90mm f/4.5
dépoli + tiroir
dos amovible
filtre concentrique Heliopan

 

L'optique montée sur ce boîtier est un 90 mm Nikon SW f/4.5, ce qui donne un angle de vue de 95°. Ce type d'optique couvre jusqu'au 5x7" et est donc parfaitement adaptée au format 6x17 ( diagonale du format 180mm ), mais il faut diaphragmer à f/22 pour obtenir une netteté correcte dans les angles, avec une qualité d'image excellente au centre et légèrement en retrait sur les bords droit et gauche. Cela dit, cette petite baisse de qualité sur les bords n'est pas vraiment visible sur les tirages puisqu'on agrandi assez peu l'image: un agrandissement X10 du négatif donne déjà un tirage de presque 60x180 cm !

Le boîtier et toutes les parties amovibles sont entièrement en métal et se démontent aisément, le nettoyage interne est facile. Le dos est clipsé sur le corps principal et la platine porte d'objectif a une empreinte qui ressemble beaucoup aux planchettes technika 4x5 ( 96x99 mm ), moyennant un petit coup de lime il est tout à fait possible d'adapter des optiques montées sur des planchette Linhof Technika 4x5.

 

 


l'optique Nikon SW 90mm f4.5, son filtre dégradé concentrique

Le cône du bloc optique est équipé d'un pas de vis qui permet une extension du cône afin de régler sa longueur en fonction de l'optique utilisée, cette fonctionnalité a pour but de régler la longueur du cône pour que la mise au point à l'infini réelle corresponde bien à la position "infini' sur le bouton de mise au point. C'est un réglage très utile puisqu'il permet de monter une optique allant de 75mm à 120 mm et d'adapter la longueur du cône à l'optique montée.


logement du dépoli dans le dos du boîtier quand il n'est pas utilisé

Pour faire cet étalonnage on utilise le dépoli qui est livré avec l'appareil : un fois le dos enlevé, en plaçant le dépoli à la place du film, on peut  ajuster la longueur du cône pour que l'infini soit bien net sur le dépoli tout en conservant le bouton de mise au point sur l'infini. Une fois ce réglage effectué une petite vis bloque définitivement le réglage de la longueur du cône.

 

Passez votre souris sur l'image pour voir l'action de la molette de mise au point

la plage déplacement du chariot de mise au point est suffisamment importante pour
autoriser une mise au point à 50 cm.

Le bouton de mise au point est gradué de 2m à l'infini pour un 90mm et la course de déplacement du chariot de mise au point est suffisamment importante pour autoriser une mise au point à 50 cm. Le problème qui se posera pour une mise au point rapprochée est tout simplement qu'avec le film en place il n'y a aucun moyen de contrôler la mise au point sur le dépoli et qu'il n'y a aucun repère pour les courtes distances. Donc même si c'est une possibité technique, elle reste difficilement utilisable concrêtement, à moins de changer de film à chaque vue pour pouvoir inserer le dépoli à la place du film...

Autre particularité: l'avance du film se fait le plus simplement du monde en tournant une molette et en regardant à travers une fenêtre du dos pour lire les chiffres inscrits au dos du film 120.  En format 6x17 il faut arrêter l'avance du film sur les chiffres 3, 6, 9 et 12. Et oui ... ça fait 4 vues par film 120 ...


 




HISTORIQUE DE LA MARQUE ET DU MODELE

La marque Tomiyama Seisakusho est une marque japonnaise qui a arrêté la production des boîtiers argentiques en 2001. Cette marque produisait des trépieds photo, des boîtiers moyen et grand formats ( comme le art-flex 8x10, un des plus gros réflex jamais construit ). Mais c'est la série de boitiers Art Panorama qui a fait connaître cette marque tout autour du monde, avec un premier modèle Art Panorama 240 ( 6x24 ) en 1978, puis le modèle 170 ( 6x17 ) en 1980 et enfin le modèle 120 ( 6x12 ) quelques mois après.

Il existe 3 versions du modèle 170 qui nous intéresse dans cet article: la première version en 1980 était équipée d'une optique Fuji SW 90mm f/8 et le boîtier n'avait pas de patte de fixation pour retenir le déclencheur souple ( en haut à gauche de la face avant ), en 1984 une nouvelle évolution propose une patte de fixation pour le déclencheur souple, alors que le numéro de série est gravé au dos sur fond bleu et que l'optique de base est un Nikon SW 90mm f/8.


les impressions au dos de la version 2

La troisième et dernière version est produite à partir de 1984, les impressions au dos sont différentes et l'optique standard est maintenant un Nikon SW 90 f/4.5 beaucoup plus lourd et encombrant que la version f/8, mais beaucoup homogène en qualité d'image.


les impressions au dos de la version 3

 

 


Les images réalisées

Les négatifs sont scannés avec un scanner Nikon LS-8000ED qui permet des scans de très haute qualité ( scanner film moyen format à 4000 dpi ) mais qui est limité au format 6x9, les scans sont donc réalisés en 3 fois ( le format 6x9 fait en fait 56x84 mm, ce qui nécessite 3 scans et non pas 2 ), sans bouger le film dans le passe vue du scanner. Après avoir fait différents essais, il m'a paru inutile de scanner à la résolution maximale du scanner ( 4000 dpi ), les négatifs obtenus ne nécessitant pas plus de 2400 dpi, ce qui donne quand même des fichiers de 5270 x 16310 pixels soit 86 mégapixels ou un tirage de 45x135 cm à 300 dpi. Cette opération de scan est assez fastidieuse et chronophage, mais les résultats sont bien au rendez-vous, c'est le plus important. L'assemblage des scans pour finaliser l'image se fait dans Photoshop assez facilement puisque le film n'ayant pas été bougé dans le passe vue du scanner, les 3 vues se superposent de façon naturelle.

 


 assemblage des 3 scans dans Photoshop

 


pendant la prise de vue de l'image ci-dessous


Saint Jean de Luz, Tomiyama 170, 90mm, f/22, ND400, Ilford FP4+, 52 secondes




 Fontarabia, Tomiyama 170, 90mm, f/22, ND400, Ilford FP4+, 74 secondes
 
cliquez sur la zone 1 pour voir le niveau de détail délivré




 


Montigny sur Armançon, Tomiyama 170, 90mm, f/22, Ilford FP4+, 4 secondes
cliquez sur la zone 1 pour voir le niveau de détail délivré

 


Conclusion

Vous l'aurez sûrement compris à la lecture de cet article, le Tomiyama Art Panorama 170 est un boîtier rustique et basique, avec ses limites, mais il permet de faire des images de très bonne qualité si on lui demande de faire ce qu'il sait faire: du paysage. La construction et la mécanique sont de type "char d'assaut soviétique ", sans fioriture et taillé dans la masse! Construit pour durer ... nul doute que l'on pourra utiliser ce boîter encore de très longues années. Pour des tirages de plus de 2 mètres de base, on pourra peut être choisir une optique ayant une meilleure homogénité sur ce format comme le Super Symmar XL 110mm qui donnera de meilleurs résultats sur les bords et dans les angles, mais le Nikon SW 90 4.5 qui équipe actuellement le boîtier donne déja entière satisfaction pour des tirages en 60x180 cm.

Ce boîtier est en vente dans la boutique occasion

 



Copyright (c) 2017 christophe metairie photographie - Tous droits reserves