HomeEnglishPrestationsBoutiqueArticlesGalerie Liens LégalDans la presse

infos@cmp-color.fr


 


PRESENTATION                FONCTIONNEMENT  DE  l'AF               OPTIQUES A GRANDE OUVERTURE
EXEMPLE D'UTILISATION               TARIF




la mire CMP Focus Checker
vérification et réglage de l'autofocus de vos boîtiers

 


  Présentation de la mire CMP Focus Checker

La montée en résolution des capteurs numériques mets en avant les problèmes de tolérance mécanique des systèmes autofocus. De plus, si la partie capteur autofocus - analyse de l'information évolue avec chaque génération de boîtiers, la partie mécanique n'évolue pas puisqu'elle se situe dans les optiques ( motorisation USM ou moteur dans les optiques plus simples ) et l'expérience montre que 75% des objectifs et des boîtiers nécessitent un ajustement de l'autofocus pour donner la meilleure netteté possible.

Afin de compenser le défaut d'ajustage possible du système autofocus ou d'un décalage possible de la mise au point sur l'optique, les fabricants ont intégré un micro réglage de l'autofocus sur leurs boîtiers haut de gamme qui décale légèrement en avant ou en arrière la mise au point réelle par rapport à celle calculée. Cette correction fonctionne parfaitement mais elle doit être définie en fonction de chaque optique et de chaque boîtier: deux objectifs de modèle identique  nécessiteront des corrections différentes même si ils sont montés sur le même boîtier. Sur les boîtiers plus abordables cette correction nécessite un renvoi en SAV de l'ensemble boîtier + objectifs pour un réglage en atelier.

 

La mire CMP Focus Checker a  été développée dans le but de donner des informations précises et utiles afin de déterminer le comportement de votre système autofocus et s'il nécessite ou non un ajustement. Une telle mire s'utilise aussi en studio ou sur le terrain lorsque les conditions de prises de vues mettent à mal l'autofocus ( contraste ou faible lumière ). Les cercles concentriques de fréquence variable permettent de déterminer si le systeme autofocus est décalé vers l'avant ( en anglais: front focus ) ou vers l'arrière ( en anglais: back focus ) en observant la couleur de l'aberration ( rouge: back focus, cyan: front focus ) et ceci avec une fiabilté réelle puisqu'il ne s'agit pas de faire un choix visuel entre 2 images plus ou moins nettes ( ce qui n'est pas toujours facile quand aucune des images n'est vraiment nette ) mais de détecter la présence d'abérration et dans l'affirmative, sa couleur. Attention, selon l'optique utilisée les aberrations chromatiques peuvent ne pas être visibles, dans ce cas inspectez attentivement  les différentes prises de vues et sélectionnez de manière conventionnelle celle qui est la plus nette.

Dans l'exemple suivant vous pouvez observer sur les cercles concentriques l'aberration sur les images de gauche ( de couleur cyan - front focus ) et de droite ( de couleur rouge - back focus ) alors que l'image centrale est parfaitement nette et dépourvue d'aberration.
 

MAP en avant du sujet                 NET                MAP en arrière du sujet

prise de vue de la mire Focus Checker
extrait à 100%, centre de la mire

 

 


actuellement en vente flash à -50%

  Exemple d'utilisation de la mire Focus Checker

Dans cet exemple nous étudieront le comportement de l'autofocus de l' 7DmkII et de l'objectif Canon 100mm f/2.8 Macro USM: acuité et répétabilité de la mise au point sur la mire Focus Checker. J'ai testé 2 boîtiers  7DMkII et 3 autres optiques avec des résultats comparables.

Voici les conditions de test:

Le tableau ci-dessous présente la partie centrale des vues ( vue la plus représentative, choisie parmi les 4 vues consécutives réalisées à chaque étape  ), réglages de micro ajustement de l'autofocus: de -10 à +20, les meilleurs résultats se situant entre +10 et +12. La différence avec le rendu par défaut ( correction du micro ajustement à 0 ) est flagrante et la sélection des meilleures vues se fait sans difficulté. La mire Focus Checker est impitoyable et la moindre différence de point est parfaitement visible! Les imagettes sont des extraits affichés à 100%

    vue de référence, mise au point réalisée en manuel en mode Live View avec zoom x10

    la mise au point est parfaite , aucune abérration visible

    prise de vue réalisée à pleine ouverture ( manque de piqué )

    micro ajustement +20: abérration rouge forte et flou prononcé

    Back focus ( abbérration rouge )

    micro ajustement +15: abérration rouge visible

    Back focus ( abbérration rouge )

    micro ajustement +12: abérration très peu visibles

    mise au point correcte

    micro ajustement +10: abérration très peu visibles

    mise au point correcte

    micro ajustement +5: abérration cyan visible

    mise au point presque correcte mais  légèrement en  front focus

    micro ajustement 0: abérration cyan visible, mise au point décalée

    C'est le rendu par défaut si vous ne touchez pas au micro ajustement

    Front focus ( abérration cyan )

    micro ajustement -5: abérration cyan visible et manque de piqué marqué.

    Front focus ( abérration cyan )

    micro ajustement -10: abérration cyan très visible et manque de piqué

    Front focus ( abérration cyan )

L'analyse de ce tableau nous montre que le micro ajustement de l'autofocus est largement bénéfique à la précision de la mise au point mais aussi que la régularité de l'autofocus est améliorée quand le réglage est correctement effectué. Pour simplifier la lecture du tableau je ne publie qu'une seule vue des 4 réalisées à chaque étape mais j'ai pu noter que lorsqu'on s'éloigne du réglage idéal ( ici pour cet objectif le choix entre +10 et +12 parait donner les meilleurs résultats ) il existe des irrégularités de mise au point assez importantes. Les 4 images sont parfaitement nettes uniquement avec les réglages +10 et +12. Une fois correctement réglé l'autofocus travaille parfaitement et la mise au point autofocus donne les mêmes résultats qu'une mise au point réalisée en manuel avec le LiveView et le zoom maxi. Plutot rassurant !

J'ai pu faire ce même test avec une optique non USM ( un ancien Canon 50mm 1,8 II ) et la régularité de mise au point n'est pas très bonne. Il est très difficile d'obtenir les 4 vues nettes. Sur l'exemple ci-dessous, vous pouvez voir les 4 vues réalisées avec un micro ajustement de +7 qui donne le meilleur résultat avec cet objectif. Si la qualité optique est correcte ( le test est réalisé à f/1,8 ), la mise au point des première et dernière vues est fortement décalée. Pour des résultats constants il est préférable d'utiliser des optiques à  motorisation USM moderne, les motorisations par moteur "à l'ancienne" n'étant plus assez précises pour la résolution des capteurs actuels ( à pleine ouverture ).


7D mkII, mise au point AF One Shot, objectif Canon 50mm 1,8 II ( non USM )
réglage micro ajustement +7, les 4 vues ont été réalisées consécutivement

 


Questions / Réponses

Est ce que le réglage du micro ajustement affecte mon matériel de façon permanente?
Non, les réglages sont stockés dans la mémoire du boîtier, ils peuvent à tout moment être annulés ou modifiés. Aucun réglage du micro ajustement n'est stocké dans l'objectif: si un réglage est mémorisé pour un objectif sur un boîtier A, cela n'affectera pas ses performances sur un boîtier B.

Puis-je utiliser le mode LiveView pour faire ces ajustements?
Non, le mode LiveView utilise un mode autofocus différent de celui utilisé en mode de prises de vues normales: en LiveView le mode autofocus est un mode actif par mesure de contraste.
Sur certains boîtiers vous pouvez sélectionner le mode autofocus passif par mesure de phase même en mode LiveView, malgré cela le LiveView n'est pas conseillé ( AF en général moins précis ).

A quelle focale dois-je faire les prises de vues de la mire si j'utilise un zoom?
Il est conseillé de se mettre à la focale la plus longue, à pleine ouverture afin de minimiser la profondeur de champ et de mettre en valeur le décalage de mise au point.

Deux objectifs de même modèle nécessitant des ajustments différents seront ils reconnus correctement par mon boîtier?
Non, le boîtier reconnait les différents modèles d'objectifs mais il n'y a pas de lecture du numéro de série de l'optique. Par exemple, les zooms Canon EF 70-200 2.8L et Canon EF 70-200 2.8L IS seront vu comme deux objectifs différents et chacun de leur réglage de micro ajustement sera enregistré séparément, par contre deux exemplaires du zoom EF 70-200 2.8L seront vu comme un même objectif et l'enregistrement de réglage de micro ajustement différent pour chaque optique ne sera pas possible.

Que se passe t'il si je monte un multiplicateur de focale sur mon objectif?
Il est fort possible que le réglage du micro ajustement ne soit plus valable lors de l'ajout d'un multiplicateur de focale. Le boîtier reconnait le couple objectif+multiplicateur de focale comme un objectif différent de l'objectif seul. Vous pourrez donc mettre en mémoire la valeur de micro ajustement valable avec le multiplicateur de focale.

Sur mon boîtier Canon comment est calculée l'échelle de micro ajustement?
Chaque unité correspond à 1/8ème de la profondeur de champ de l'objectif utilisé à pleine ouverture, autrement dit l'unité est variable, elle dépend de l'ouverture maximum de votre objectif.

Le micro ajustement peut il être effectué avec des objectifs d'une autre marque que celle de mon boîtier?
Oui, si l'objectif est correctement reconnu par le boîtier cela ne pose pas de problème.

 

 


  Tarif de la mire CMP Focus Checker

La mire CMP Focus Checker est au tarif de 38.50 €  ttc. Le port pour la france est compris, ajoutez 6 € pour une expédition en europe. Le règlement se fait soit par chèque bancaire expédié à mon adresse ( à l'ordre de Christophe Métairie Photographie ), soit par mandat cash ( à la poste ), soit par carte bancaire  ( par l'intermédiaire de PAYPAL ).

 


Par chèque bancaire:

Christophe Métairie Photographie
14, chemin d'Arancette
64100 Bayonne


Par l'intermédiaire de paypal

 


Copyright (c) 2016 christophe metairie photographie - Tous droits reserves